The Dragon’s Trap

Sega Master System
Wonder Boy III: Le Piège du Dragon est un jeu développé par Westone et publié et distribué par Sega pour Master System en 1989, plus tard versionné dans Game Gear et PC Engine. La version originale du système Master est arrivée sur le marché européen en 1989, sous la forme d'un jeu qui touche alternativement une plate-forme avec une aventure avec des éléments de rôle, suite à Wonder Boy dans Monster Land, un titre aux caractéristiques similaires. De cette façon, nous pouvons déplacer le protagoniste librement de gauche à droite comme dans le jeu précédent et les titres suivants comme Wonder Boy dans Monster World ou le magnifique Monster World IV, pour Mega Drive. Il y aura aussi des visites de villes, de royaumes et de villes où nous pourrons, entre autres, discuter avec les différents personnages qui y vivent ou nous reposer dans les auberges et acheter différents types d'objets, mais comme toujours, l'action se concentre sur Il y a des ennemis à abattre, et parmi ces endroits se trouvent les donjons, qui se terminent généralement par une confrontation avec un boss. Mais la nouveauté principale à l'égard de Monster Land, qui est le premier jeu dans la saga Wonder Boy à présenter ce style de jeu qui mélange les plates-formes avec le rôle, est que nous commençons le jeu en tant qu'humain, chaque fois que nous parvenons à vaincre un boss , l'aspect de la protagoniste va changer pour devenir une créature différente, ce qui lui donne des compétences spécifiques dont nous aurons besoin pour surmonter certaines zones.

La section technique est très bonne et les capacités de la console sont très bien mises à profit. Graphiquement se distingue par des personnages bien faits et animés, en commençant par le design du protagoniste et ses différentes transformations et en suivant une variété d'ennemis, originaux et assez frappants, parmi lesquels dessiner les têtes des donjons. D'un autre côté, les scénarios que nous devons suivre sont variés et détaillés, à la fois très colorés et très bien définis. Les mélodies sont animées et adaptées au jeu, et pour être Master System elles sonnent plutôt bien, à laquelle sont unis des effets sonores simples mais plaisants et amusants.

Quant au gameplay, c'est un jeu qui se démarque par un contrôle du protagoniste la mer de simple, ce qui implique que, malgré le fait que le protagoniste donné de ses multiples transformations a un bon nombre de compétences et de magie, tous sont très faciles à faire, auquel nous devons ajouter une réponse à la patinoire de contrôle très rapide. D'autre part, l'extension du jeu est très correcte et a une difficulté progressive, atteignant des niveaux assez compliqués, mais avec insistance peut être surmontée.

Wonder Boy III: Le piège du dragon a lieu immédiatement après les événements de Wonder Boy dans Monster Land, dans lequel Wonder Boy se rend au repaire du dragon Mecha pour le tuer. Cependant, ce faisant, il est infligé par une malédiction qui le transforme en un homme-lézard. Dans le jeu, le joueur contrôle le garçon merveilleux tout en essayant de défaire cette malédiction en voyageant à travers le pays, en battant d'autres dragons et afin de le trouver Salamander Cross, le seul objet qui peut enlever sa malédiction.

Et vous devrez l'obtenir dans un monde que nous trouverons un total de sept missions de difficulté croissante. Afin de compléter avec succès chacune des zones, nous disposons d'une série d'articles qui nous seront très utiles. Ces objets vont d'éléments offensifs tels que des armes à des objets que nous pouvons utiliser pour récupérer des cœurs vivants ou pour accéder à des zones bloquées, comme des clés, sans oublier les éléments pour augmenter la défense, tels que boucliers et armures; ou les différents types de chaussures que nous pouvons utiliser.

Bref, une belle aventure appartenant à la saga Wonder Boy pour Master System qui est pour beaucoup le meilleur épisode de la série. Pour moi c'est sans doute parmi les meilleurs, bien que personnellement je préfère le Monster World IV. En tout cas c'est un chef-d'œuvre .


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *