Shadow of the Beast II (Mega Drive)

Sega Mega Drive - Genesis

Shadow of the Beast II est un jeu développé par Reflections Interactive et publié par Psygnosis pour Commodore Amiga en 1990, puis porté sur d'autres systèmes tels que Mega Drive, Mega CD, Atari ST et FM-Towns. La version de Mega Drive a été publiée par Electronic Arts et a atteint le marché européen en janvier 1993. Suite à Shadow of the Beast, qui a également vu le jour sur Mega Drive, nous sommes confrontés à un jeu qui mélange l'aventure avec un jeu de action et touche légère des plates-formes.

Comme dans la première partie, nous devons gérer un personnage qui évolue dans un vaste scénario. Nous allons commencer à un point central, et de là nous pouvons nous déplacer de gauche à droite. Nous devons effectuer une série d'actions dans un certain ordre, comme la recherche d'un changement de sorte que dans un autre endroit il y a un point et des choses du style. Nous devons également garder à l'esprit que les ennemis nous attaqueront sans cesse, et que la plupart d'entre eux sont infinis, il n'est donc pas conseillé de perdre trop de temps à essayer de les éliminer tous, car il est très difficile d'éviter d'être battu. Comme c'est arrivé dans le titre précédent, la difficulté du jeu est très élevée, sans aucune prolongation ou vie de quelque sorte, donc si nous mourons nous devrons commencer le jeu depuis le début. Vous devez également faire attention à résoudre les énigmes, car si nous les faisons mal, elles deviennent insolubles, ce qui nous oblige à réinitialiser la console et à recommencer le jeu depuis le début. Pour le reste, le protagoniste est capable de sauter, de grimper avec des cordes et de frapper avec l'arme. À certains points, nous trouverons des ennemis terribles à vaincre, dont certains nécessitent un seul coup, mais à un moment précis. Nous devons également faire attention à ce que les autres personnages nous disent.

La section technique est très bonne. Le sprite du protagoniste est différent de celui de la première partie, en étant celui-ci dans la forme de moitié bête, mais il est très bien réalisé et raconte avec des animations magnifiques. Il y a aussi des ennemis spectaculaires, en particulier les boss finaux, bien que pour la grande variété de monstres qui vont essayer de nous tuer, tous n'ont pas la même qualité. Les scénarios sont variés, bien définis et très détaillés et, bien que le jeu ne possède pas de parallaxe scroll multiple, en général l'aspect graphique semble mieux fait. Comptez le jeu avec des mélodies qui correspondent très bien à l'action, bien composées et avec une bonne qualité audio, ainsi que des effets sonores décents, bien que pas autant que la musique.

En ce qui concerne le gameplay, vous devez indiquer que la gestion du protagoniste est très simple et ses actions très faciles à réaliser, avec une bonne réponse aux commandes du pad, et en général le gameplay est supérieur à celui de la première partie. Le jeu ne dure pas très longtemps quand on sait quoi faire, car jusqu'à ce moment arrive il y aura longtemps en raison de la grande difficulté de la cartouche, à la fois pour résoudre les énigmes et combien il est difficile de progresser à travers des scénarios infestés de ennemis

Shadow of the Beast II est présenté avec le héros dans sa forme de demi-bête, errant sur les terres de Karamoon à la recherche de sa soeur kidnappée. La forme de dragon de la Bête Maga, Zelek, serviteur de Maleoth, l'avait emporté loin de la maison de sa mère.

Il devra l'obtenir dans un monde entier. Bien que la difficulté du jeu soit assez élevée, nous avons au moins de l'aide sous la forme d'objets, parmi lesquels les potions qui remplissent la vie, les clés pour différentes portes (dont beaucoup sont essentielles pour continuer l'aventure), les sorts et les armes. améliorer l'attaque, en plus de nombreux autres éléments nécessaires pour remplir une certaine mission ou pour accéder à un endroit spécifique.

Bref, un grand titre pour Mega Drive qui, bien qu'il ne soit pas trop étendu, soit un défi pour tout joueur qui s'enorgueillit et qui est aussi très divertissant. Fortement recommandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *