Donkey Kong Country

Super Nintendo

Donkey Kong Country est un jeu développé par Rare et distribué par Nintendo pour Super Nintendo en 1994, en vente en Espagne en décembre de la même année. Nous sommes confrontés à des plates-formes de performance technique impeccable et très jouables.

Dans le jeu, nous allons gérer Donkey Kong, l'un des ennemis de Mario, même si nous pouvons également contrôler son petit-fils, Diddy Kong. Nous avancerons à travers de nombreux scénarios différents, en évitant les précipices, en nous débarrassant de nos ennemis ou en sautant dessus ou en leur jetant les barils dispersés tout au long des phases. Certains de ces barils ont un DK imprimé. Dans le cas de ne porter qu'un des personnages, l'autre apparaîtra quand vous le jetez. Donc, si on va avec Donkey Kong et qu'on jette un de ces tonneaux, quand ça casse, ça va sortir de lui Diddy Kong. Nous pouvons alterner entre les deux personnages, et aussi ne pas prendre une vie quand ils nous donnent un coup, car en cas de chauve nous ne perdrons que le personnage que nous avons actif, et nous le récupérerons quand nous trouverons un autre barillet avec le DK imprimé.

La section technique est incroyable, seulement assortie de ses suites. La qualité graphique n'est pas comparable à tout ce qui a été vu sur une console 16 bits. La conception des personnages, des ennemis et des scénarios est exceptionnellement bien faite, en plus ils sont très variés. La musique n'est pas loin derrière, et est accrocheur, agréable et agréable entre les phases et énergique et opportun déjà impliqué dans le jeu. Les effets sonores sont aussi incroyables, et recréent avec réalisme les sons de la jungle et les coups.

Malgré ce déploiement technique impressionnant, ils n'ont pas oublié le gameplay, comme d'autres titres comme Rise of the Robots, Fight jeu de graphismes fantastiques, mais très mauvais à jouer. Bien que ce soit un jeu difficile, peu à peu ses phases peuvent être passées, et en plus de la maniabilité fantastique, le pad répond très bien.

L'histoire du jeu est sur le méchant roi K. Rool, avec ses loyaux Kremlins, il vole la réserve de bananes, et Donkey Kong et son petit-fils Diddy doivent le récupérer.

Et ils devront l'avoir dans une énorme 100 longues et, surtout, des phases très variées. En eux nous trouverons différents types de barriques, à commencer par ceux déjà commentés qui ont les initiales DK gravés. Il y a d'autres barils qui ont des étoiles dessinées, ce qui est un point de retour vers lequel nous reviendrons quand nous perdrons une vie; ceux qui ont tiré une sorte d'explosion, qui nous propulseront vers le côté où elle est inclinée; ceux qui ont le mot TNT gravé, que quand il frappe provoquera une explosion qui mettra fin à plusieurs ennemis; etc. Nous pouvons également trouver les animaux amis de Donkey Kong, que nous pouvons monter et qui nous aideront, comme Rambi le rhinocéros et Enguarde l'espadon. Le jeu propose trois modes de jeu, le mode solo, dans lequel un joueur va gérer à la fois Donkey Kong et Diddy Kong, le mode de compétition à deux joueurs et le mode coopératif à deux joueurs.

En fin de compte, nous sommes confrontés à un jeu incroyablement bien joué, qui a été un tournant dans le monde des jeux vidéo. Chef-d'œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *