Congo’s Caper

Super Nintendo
Congo's Caper est un jeu développé, publié et distribué par Data East pour Super Nintendo en 1992, atteignant le marché européen. C'est la suite du jeu Joe & Mac, donc nous avons une plate-forme en préhistoire, bien que le style de jeu me semble très différent de la première partie.

La première chose qui attire l'attention est le changement de protagoniste. Cette fois nous ne contrôlerons pas les deux troglodytes apparus dans le premier Joe & Mac, mais nous allons gérer un seul personnage, un singe évolué chez l'humain. Bien que la modalité de deux joueurs soit maintenue, cette fois ils ne seront pas simultanés, mais iront les uns après les autres. Avec ce nouveau protagoniste, nous devons passer par divers scénarios d'un style de plate-forme plus conventionnel, mais pas sans qualité. Les compétences du protagoniste sont d'avancer, sauter et frapper avec un club avec lequel il doit éliminer les ennemis, tout en collectant divers objets. Chaque monde est divisé en une série d'écrans, le dernier ayant une confrontation avec un boss final. En outre, comme dans d'autres plates-formes, il existe de nombreux chemins cachés remplis d'objets d'intérêt. Un autre détail intéressant est que lorsque nous recevons un coup qui nous laisse sur le point de perdre une vie, notre personnage retourne à son état de singe.

La section technique est très correcte. Le protagoniste, à la fois dans sa forme humaine et dans le singe, a un très bon design et a quelques animations assez décentes, et il y a aussi une bonne variété d'ennemis bien faits, avec des têtes finales grandes et bien faites. Les scénarios sont très colorés, variés, détaillés et bien réglés, tous très beaux. Les mélodies sont variées et gaies, idéales pour le cadre joyeux du titre, avec quelques effets sonores amusants, typiques des jeux de plateforme.

En ce qui concerne le gameplay, c'est un jeu qui se distingue par la manipulation simple du protagoniste et en raison de la facilité avec laquelle chacune de vos actions est exécutée, avec une grande réponse aux instructions que nous devons fournir à travers le pad. C'est à son tour un jeu avec un nombre décent de phases et une difficulté qui, même si elle peut sembler faible par l'aspect général du jeu, sera élevée, mais pas exaspérante.

L'intrigue du jeu tourne autour deux singes, Congo et Gongette, qui après que des sphères étranges tombent du ciel sur eux, ils deviennent des êtres humains à moitié, mais juste alors le méchant apparaît et prend Congette. La mission du Congo sera de profiter de ses nouveaux pouvoirs pour sauver Congette.

Il devra l'obtenir dans environ 5 mondes avec plusieurs phases chacun et avec son patron final respectif. Pour les compléter de manière satisfaisante, il convient de profiter des objets que nous pouvons collecter à tous les niveaux, parmi lesquels les diamants qui nous procurent une vie supplémentaire en récoltant 100 et les capsules rouges qui ne reviennent pas à l'état humain si nous sommes en phase singe , évitant que nous perdions des vies par des coups.

Bref, un jeu très intéressant qui, bien que peu ressemblant au Joe & Mac qui est une suite et qui n'est pas aussi amusant que celui-ci, est une plateforme divertissante Addictive Fortement recommandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *