Atomic Runner (Mega Drive)

Sega Mega Drive - Genesis
Atomic Runner, également connu sous le nom de Chelnov ou avec le titre complet de coureur atomique Chelnov: l'homme nucléaire, le combattant, est un jeu prévu, publié et distribué par Data East pour récréatif en 1988, étant plus tard porté sur Mega Drive et Sharp X68000. La version de Mega Drive a été la première à apparaître, coïncidant avec son arrivée en Europe en février 1993. C'est une salle d'arcade très divertissante et très rapide.

Le jeu a une mécanique similaire à un run'n gun de style Contra, mais aussi des mécaniques similaires à celles d'un shoot'em up, car le scroll se déplace à une vitesse constante, même si on ne bouge pas ou ne bouge pas vers la gauche . Le but est d'en finir avec tout ce qui nous met en avance dans notre progression pour atteindre le boss final de la phase correspondante, en tenant compte du fait que Chelnov, le protagoniste, ne peut résister qu'à un seul impact de l'ennemi. Chelnov a un bouton de déclenchement, un bouton de saut et un autre pour changer de direction, utile pour récupérer les objets qui se trouvent derrière lui. Pour finir les ennemis nous devons les tirer, pouvoir tirer dans huit directions différentes, ou sauter dessus dans le style d'un Super Mario. Dans certaines phases, il existe également des routes alternatives, mais elles ne sont pas très communes. Quant à sa ressemblance avec le récréatif, le jeu est très similaire et le développement des niveaux est le même.

Mais en regardant la section technique, on pourrait presque dire que c'est un remake, surtout graphiquement, étant seulement semblable au sprite. de Chelnov et quelques ennemis. Bien que la taille du protagoniste soit minuscule, ceci étant son point le plus négatif, cela a de très bonnes animations, l'effet des différentes armes est meilleur que celui des loisirs, ainsi que la conception de nombreux ennemis, y compris ici celui des patrons finale Mais là où c'est le plus notable, cette amélioration est dans les sets, ce qui pour moi est le meilleur des graphismes. Ceux-ci sont beaucoup plus détaillés et beaux que les originaux, très bien réglés et avec un bon choix de couleurs. Les mélodies de la bande-son sont les mêmes, mais elles sonnent un peu mieux, surtout sur le thème de la batterie, bien que les effets sonores restent à un niveau similaire.

En ce qui concerne le gameplay, il faut noter que le contrôle des protagonistes est un peu complexe, car bien que le tir et le saut soient assez faciles, ce qui complique un peu les choses c'est d'appuyer sur un bouton pour changer de direction, mais si on s'habitue à cette manipulation on trouvera un personnage qui répondra très bien au pad et avec une cartouche avec un nombre réussi de niveaux, une difficulté qui tire à haut, mais qui est inférieure et mieux ajustée que dans le récréatif.

L'argument est complètement différent du récréatif, dans le que le protagoniste est un mineur russe qui subit les conséquences d'un accident nucléaire (certains pensaient qu'il s'agissait d'une parodie du Tchernobyl par le nom du protagoniste, mais selon Data East, tout était une coïncidence, car il a choisi ils ont nommé Chelnov parce que c'était similaire à Karnov, un autre jeu de la compagnie) qui lui donne des pouvoirs extraordinaires. Cependant, cette fois Chelnov est un scientifique qui vit heureux avec son père (également un scientifique) et sa petite soeur. Mais tout le bonheur est tronqué quand un jour il marche dans la rue en regardant terrifié comment sa maison explose. Quand il arrive à l'endroit, son père mourant lui dit que tout est à cause des Deathtarians, une race extraterrestre qui prétend être les premiers habitants de la Terre et veut envahir la Terre. Pour compliquer les choses, sa petite soeur a été kidnappée par ces êtres horribles.

Avant d'expirer, son père lui donne un costume spécial conçu par lui pour combattre les Deathtarians. Ce costume, en plus d'avoir toutes sortes de dispositifs et d'armes, a la capacité d'augmenter la force de son porteur. Chelnov enfile le costume et devient l'Atomic Runner, mais presque immédiatement il est capturé par les extraterrestres, qui le torturent et essayent de lui faire subir un lavage de cerveau. Cependant, dans un accès de colère, Chelnov utilise ses nouveaux pouvoirs et parvient à s'échapper de sa prison, et c'est là que l'aventure commence.

Le jeu compte 15 phases variées qui visent pour sauver la soeur de Chelnov et pour finir les Deathtorians pour toujours. En raison du changement d'intrigue, la conception des ensembles est différente, nous montrant des civilisations anciennes et même une recréation spectaculaire de Barcelone, où se distinguent les monuments de Gaudí. Bien sûr, nous aurons les éléments requis, qui seront fondamentalement différents types d'armes et de power-ups qui améliorent l'efficacité, la vitesse et la puissance de ceux-ci, les rendant plus mortels.

En résumé, un remake de l'original Atomic Runner votre Mega Drive, qui pour moi améliore grandement le jeu original, en faisant une arcade très à prendre en compte dans le catalogue de la console. Fortement recommandé .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *