A Blade Hunter Mystery

Sega Mega CD
Rise of the Dragon: un mystérieux chasseur de lames, connu aux États-Unis sous le nom de Rise of the Dragon, est un jeu développé, publié et distribué par Dynamix pour PC en 1990, plus tard porté sur Amiga et Mega CD. La version Mega CD est apparue d'abord au Japon en 1992 puis aux Etats-Unis en 1993, mais n'a jamais atteint le marché européen. Programmée par Game Arts et éditée par Sega, plus d'une version est un remake, nous retrouvant ainsi avec une très bonne aventure graphique à la première personne avec un style similaire à Snatcher.

Du point de vue du protagoniste nous devrons visiter différents les emplacements dans lesquels nous devrons effectuer une certaine tâche, soit examiner l'environnement, ramasser des objets ou parler à l'un des personnages qui le peuplent, et parfois nous devrons tirer sur l'ennemi sur des écrans point-and-shoot similaires à ceux déjà Snatcher vues, bien que ceux-ci ne sont pas essentiels pour surmonter le jeu, car si nous échouons un certain nombre de fois, nous aurons la possibilité de gagner automatiquement et de passer à la scène suivante. Un détail original qui est inclus dans cette aventure est un compteur de temps qui indique le passage du temps, de sorte que chaque action que nous prenons prend un certain temps, étant ceux qui passent plus de temps à voyager d'un endroit à l'autre. Cela nous oblige à mener une certaine stratégie, car nous n'avons que trois jours pour contrecarrer les plans du méchant principal du jeu. Certains événements n'auront lieu qu'à certains moments de la journée

La section technique est très bonne. Bien que les graphismes présentent une réduction des couleurs par rapport à la version originale (64 sur l'écran par rapport à 256 de l'original, ce qui lui donne une teinte verte), il faut dire que malgré tout l'air bien, sans atteindre le Niveau Snatcher. Cela signifie que nous trouvons des personnages bien définis, certains dans des séquences FMV assez décentes, et des paramètres très bien définis et détaillés. Là où ça dépasse de loin l'original c'est dans l'aspect sonore, car en plus de la bande-son digne d'un add-on comme Mega CD, des voix digitalisées sont incluses, parmi lesquelles se démarque Clam Clarke, un acteur vocal américain expérimenté qu'à cette occasion il met sa voix au protagoniste.

Passons maintenant au sujet du gameplay, il faut dire que la mécanique du jeu et son contrôle sont très simples, et qu'il faut y ajouter des menus très intuitifs et faciles à utiliser. , des actions qui sont aussi faciles à exécuter et une grande réponse aux commandes transmises par le pad, ce qui est particulièrement important dans les parties de prise de vue. D'autre part, il a une extension assez décente et une difficulté qui tire haut, bien qu'il puisse être surmonté.

Le jeu est développé dans une version sombre et cyberpunk de Los Angeles en 2053 et est clairement inspiré par Blade Runner. Blade Hunter est un ancien policier de Los Angeles devenu détective privé. Quand la fille rebelle du maire, Chandra, est retrouvée morte et horriblement mutée après avoir expérimenté une nouvelle drogue, Hunter est appelée à chercher les responsables. Cela amène Hunter à découvrir une opération souterraine de la mafia chinoise menée par un capo mégalomane qui tente de dominer le monde à travers sa drogue.

En résumé, une excellente aventure graphique à la première personne pour Mega CD qui est carrément addictive et , bien qu'il n'atteigne pas la qualité de Snatcher, il me semble mieux que The Space Adventure ce qui me semble également très bien. Chef-d'œuvre .


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *