Batman (Mega Drive)

Sega Mega Drive - Genesis
  • dimarzio DP 107FBK Mega Drive F-Spaced
  • DiMarzio DP 107FBK Mega Drive F-Spaced
    DiMarzio DP 107F BK Mega Drive, Micro double bobinage, F-Spaced - Pour guitare avec vibrato Floyd Rose, Splittable, Couleur: Noir
  • Warner Bros. Interactive Entertainment Batman: Arkham Knight (incl. Harley Quinn DLC) Steam Key GLOBAL
    Batman: Arkham Knight (incl. Harley Quinn DLC) key presents the explosive finale to the Arkham series. The Scarecrow returns and…

Batman est un jeu développé, publié et distribué par Sunsoft pour NES en 1989, ayant aussi des jeux plus tardifs de Sunsoft pour Mega Drive et Game Boy. La version 16 bits de Sega a atteint le marché européen en août 1992 avec Sega. C'est un jeu de plate-forme et d'action basé sur le film homonyme réalisé par Tim Burton avec Jack Nicholson, Michael Keaton et Kim Bassinger.

Il a un style de jeu similaire à NES Batman, mais il a un aspect technique une plus grande, plus grande fidélité au film sur lequel sont basées les deux cartouches. Pour le reste c'est un jeu dans lequel on va gérer la "chauve-souris" par des scénarios et des niveaux très variés, parmi lesquels une phase de conduite à bord du chauve-souris et une sorte de shoot'em up à bord du Bat avion en forme de chauve-souris. Les mouvements de base que le héros est capable de faire sont de sauter, frapper et lancer des boomerangs, qui sont finis. Vous pouvez également lancer un crochet en appuyant sur et le bouton de saut. Avec cela, nous pouvons nous accrocher aux plates-formes supérieures pour y accéder. Bien que la première phase soit un peu linéaire, n'avançant que très rapidement, cette situation change radicalement et, à partir de la deuxième phase, nous devrons marcher quelques fois en avant et d'autres en haut ou en bas selon l'obstacle rencontré. Les ennemis seront de plus en plus compliqués et chaque phase aura son boss final respectif.

La section technique est très bonne, surtout en pensant à l'année où le jeu est sorti. Le sprite de Batman est bien conçu et a de bonnes animations, les ennemis sont variés et ont des boss finaux assez corrects. Les étapes sont variées et chargées de détails, avec une bonne utilisation de la palette de couleurs, mais surtout met en évidence la grande atmosphère qui transmet chacun des ensembles, qui sont tels qu'ils apparaissent dans le film. La bande sonore, bien que n'étant pas celle du grand Danny Elfman, comprend des mélodies variées qui correspondent parfaitement à l'action. La musique de cette version et celle de la version NES ont été composées par Naoki Kodaka. Les effets sonores sont assez décents et recréent bien les actions qu'ils représentent.

Le gameplay est un autre aspect pour mettre en évidence la cartouche. Il se distingue par l'excellente maniabilité dont dispose le super héros, avec des actions très faciles à réaliser, bien que quelque peu limitées, et avec une très bonne réponse aux commandes du pad. Compte le jeu en plus avec un nombre réussi de phases et une difficulté ajustée et progressive.

Le jeu suit fidèlement l'intrigue du film. Mafioso Jack Napier, assassin des parents de Bruce Wayne, est jeté par lui sous la personnalité de Batman dans un réservoir d'acide. Cependant, le meurtrier ne meurt pas, mais reste terriblement défiguré, sa peau devient blanche et ses cheveux verdissent, et il est dessiné dans son visage un sourire perpétuel froid, et à cause de cela il finit terriblement bouleversé, devenant un meurtrier terrible avec un sens de l'humour macabre. Le terrible Joker est né, et la mission de Batman sera de l'arrêter avant qu'il ne sème le chaos dans Gotham City.

Il devra le faire en un total de 6 phases variées qui recréeront fidèlement chacune des scènes du film, ils incluent l'usine, l'évasion dans le Bat-Mobile ou la Cathédrale de Gotham, où la dernière bataille de Batman contre le Joker aura lieu. Pour bien surmonter le jeu, nous devons être habiles avec le pad et utiliser les deux éléments dont nous disposons, qui sont essentiellement des restaurateurs de vie et des boomerangs, bien que dans les phases de la chauve-souris et l'avion au lieu d'être boomerangs ils seront des missiles qui seront dirigés automatiquement vers les ennemis.

En conclusion, nous sommes confrontés à l'un des meilleurs jeux basés sur le film de Tim Burton, un vrai jeu obligatoire dans la vidéothèque Mega Drive. Fortement recommandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *